ENSEIGNANTS

Le MMI fait appel à de nombreux intervenants de diverses professions du Web. Ils assurent des cours ou des workshops, et sont disponibles à titre consultatif pour les projets de l’agence Multimédia Sorbonne

Biographie

Bernard DARRAS a fondé le MMI en 1999, il est Professeur de sémiotique et de méthodologie de la recherche à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Habilité à Diriger les Recherches (HDR), Docteur en Esthétique, Agrégé d'Arts plastiques, diplômé de psychologie, il est actuellement Directeur de l'Ecole Doctorale Arts et Sciences de l'art, Directeur exécutif de l'Institut ACTE (UMR 8218) et Directeur du Master Multimédia Interactif de l'Université Paris 1.
Il enseigne la sémiotique pragmatique dans les universités Paris 1 et Paris 8, ainsi que dans les Universités de Tunis, de Recife et de Curitiba au Brésil et à l'université Antonine à Beyrouth, Liban, où il est professeur invité. Il est aussi chercheur invité de l’Institute of Media Art de l’université Yonsei à Séoul. Il dirige depuis 1984 les formations culturelles à l'Université Paris 1 et a été Directeur du département d'Information et Communication à l'Université Paris 8.
Pendant neuf ans il a été directeur de la communication de l'Université Paris 1. Depuis 1993, il dirige la revue Internationale de communication MEI « Médiation et Information ».
Ses recherches concernent prioritairement les approches sémiotiques, pragmatiques, constructivistes, systémiques et interactionnistes de la culture visuelle et matérielle : images, médias et design. Il est l’auteur de plus de 200 livres, chapitres de livres et articles scientifiques publiés en France, Angleterre, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Colombie, Corée, Espagne, Finlande, Hong-Kong, Philippines, Suède, Suisse, Japon, Taiwan et USA. Il a donné plus de 140 communications dans des colloques internationaux.

Charlet DENNER est auteur multimédia et professeur associé à l'Université Paris 1. Depuis 2002, il forme les étudiants du Master Multimédia Interactif à la scénarisation et à l'écriture interactive. Depuis 2001, Charlet Denner initie à la conception et la scénarisation du jeu éducatif multimédia au sein du département Didactique visuelle de l'Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg. D’autre part, il a enseigné la conception dans le département multimédia des Gobelins, l’Ecole de l’image, de 2000 à 2007. Graphiste et illustrateur, il a été, de 1985 à 1993, le directeur de création du studio de packaging, Datalog, qui fut l’une des trois premières sociétés françaises pionnières en matière d’introduction du numérique dans l'édition. Avec son équipe, il a créé et réalisé plus de 30 collections et plus de 50 titres (ouvrages scolaires et parascolaires, jeunesse, références, encyclopédies) pour de très nombreuses maisons d’édition : Albin Michel, Armand Colin, Bayard Presses, Bertelsmann, Belin, Bordas, Dargaud, Didier, EDICEF, Foucher, Gallimard Jeunesse, Hachette, Hatier, Historia Magazine, Magnard, Nathan... À partir de 1995, en tant qu'auteur et concepteur multimédia, il a conçu et scénarisé des sites et projets Internet pour Wanadoo : Après l'Ecole, Ludilab, Encyclopaedia Universalis, SIFOD le CNAM, S2M... Il a aussi réalisé des CD Rom culturels et ludo-éducatifs pour le compte de Microfolie’s, France Télécom Multimédia Édition, X-Thema, Emme Interactive, Havas Interactive, Vivendi International Publishing... Charlet Denner est notamment le concepteur et le scénariste de la collection ludo-éducative, Tibili, aux Editions Magnard (groupe Albin Michel), récompensée par le label RIP et le Prix des Adélouzes. Il a également conçu et scénarisé le jeu d´aventure policier « L'Île noyée », avec Benoìt Sokal, pour le compte des sociétés Whitebirds Productions et Micro-Application. Il s’est chargé de la refonte de la gamme ludo-éducative « Lapin malin » pour la Sociéte Mindscape en 2007 et de l´adaptation du DVD Kirikou sur la console LEAPSTER pour la société Planetnemo. Il se consacre actuellement à la rédaction d'un ouvrage consacré au game design des jeux et applications éducatives et culturelles tactiles et tangibles. Il participe aussi à l'axe de recherche Didactique tangible de l'Esad de Strasbourg auquel est associé le Centre de Recherche Images Cultures et Cognitions de notre université.

Directeur conseil en agence digitale, Bruno TOURNET est diplômé de Gobelins, l'École de l'image, en ingénierie de la communication numérique interactive (MICNI). Durant plus de dix ans il a occupé les fonctions de designer web, médiateur et formateur IT à l'Espace Mendès France, centre de culture scientifique de Poitou-Charentes. Familier des problématiques de conception interactive, il s'est parallèlement investi en indépendant (conseil, gestion de projet, architecture de l'information, design graphique...) dans de nombreux projets numériques institutionnels, culturels et de médiation scientifique. Chef de groupe chez Marcel (Publicis Net), il dirige durant trois ans des projets interactifs pour de grandes marques internationales. Il rejoint Spikly en 2013 où il accompagne les clients de l'agence dans la réalisation de leurs projets web, mobile et sur les réseaux sociaux. Bruno Tournet est intervenu pour plusieurs masters 2 dédiés aux médias numériques à l'Université de Poitiers. Il intervient aujourd'hui pour Gobelins, l'école de l'image et pour le Master 2 MMI de Paris 1 où il est en charge des interventions en management de projet.

Professeur des Universités et docteur d'Etat, Christophe GENIN est en poste à l'UFR 04 de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il enseigne en premier, second et troisième cycles universitaires, et dirige une quinzaine de thèses. Il travaille sur une théorie critique des conditions d’interprétation des images, fixes ou en mouvement, au regard des présupposés culturels qui fondent les catégories esthétiques, éthiques et logiques, selon une visée matérialiste et globale tenant compte des différentes modalités de médiation. Christophe Genin est co-directeur de la série Images Analyses aux Publications de la Sorbonne où il a dirigé les ouvrages Images et Esthétique, en 2007, Juger l’art, en 2008, et Déconstruire l'image en 2011. Il a publié divers ouvrages personnels, dont Miss.Tic, femme de l’être, aux Impressions Nouvelles en 2008, et Kitsch dans l'âme, chez Vrin en 2010. Il travaille actuellement sur le street art, au regard des genres esthétiques et culturels. En outre, Christophe Genin dirige le Musée Critique de la Sorbonne (Mucri), organise un cycle de conférences, Les lundis de l’image, associé à une revue en ligne : Les Cahiers de l’Image, et co-dirige le site Images Analyses.  

Titulaire du Master 2 professionnel "Multimédia Interactif" de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, David Tardiveau enseigne les nouvelles technologies depuis 1993. Il commence par faire de la formation continue dans les domaines de la PAO et du multimédia avant d'assurer à partir de 1996, des cours dans des écoles d'enseignement supérieur et des universités françaises. En 1998, il créait le site Yazo.net (site francophone de référence dédié à Flash) et commence à se spécialiser en ActionScript, langage pour lequel il écrit des ouvrages (publiés aux éditions Eyrolles et MicroApplication entre 2002 et 2009) et dispense des cours dans de nombreux établissements*. À partir de 2009, il expérimente les différentes techniques et solutions de développement de contenus pour supports mobiles (tablettes et smartphones), il enseigne aujourd'hui le Digital publishing (et la conception pour supports mobiles) et produit avec cette technologie. Entre 1999 et 2012, il est enseignant et coordinateur de formations au département Multimédia de "GOBELINS, l'école de l'image", il enseigne aujourd'hui dans cette école. David TARDIVEAU est passionné par la pédagogie et a cette devise, empruntée à André Gide "Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui" - André Gide Écoles/universités/centres de formation dans lesquels il a formé/enseigné : AFCI, Sup de Pub, Paris X, "GOBELINS, l'école de l'image", IESA, ESIEE, Greta, Rennes 2 (campus de Saint Brieuc), Paris I Panthéon-Sorbonne, Université de Corte, ESAD de Strasbourg.

Titulaire d’un DEA en didactique de l’informatique, Jean Marie DEFRANCE a été doctorant durant 2 ans sur une thèse dédiée à l’enseignement de l’informatique par l’usage des métaphores. Il est aujourd’hui enseignant permanent au département Multimédia de Gobelins, l'école de l'image (Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris) où il est aussi coordinateur d'une formation pour adultes visant à former des créateurs et réalisateurs de produits en ligne (CRPL). En 2001, il créé puis assure le rôle de Directeur technique d'une agence Web à Paris. Au sein de cette agence, il dirige de nombreux projets de sites Web dynamiques dans différents secteurs d’activité. Parallèlement, il intervient dans plusieurs établissements (Institut de l’Image de l’Océan Indien, Gréta Réseau graphique, Ecole Multimédia, Ecole d'art appliqué Corvisart), pour former des étudiants à l'utilisation des différentes technologies Web. Il est aussi par ailleurs, auteur de plusieurs publications sur les technologies Web et sur l’usage des smartphones aux éditions Eyrolles. Il a aussi réalisé une série de DVD d'autoformation pour le compte de l’éditeur Elephorm sur les fondamentaux techniques Internet et sur les technologies PHP et MySql. C’est en 2012, qu’il rejoint l’équipe enseignante du Master Multimédia Interactif de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne afin d’inculquer aux étudiants des compétences en PHP et à MySql dans le cadre des technologies de l’hypermédia.  

Docteur en philosophie, habilité à diriger des recherches, Stéphane Vial est maître de conférences en design et cultures numériques à l’Université de Nîmes et chercheur à l’Institut ACTE UMR 8218 (Université Paris 1 Sorbonne, CNRS). Directeur et rédacteur en chef de la revue Sciences du Design aux Presses Universitaires de France, il est notamment l’auteur de L’être et l’écran (PUF) et Le design (PUF, « Que sais-je ? »). Ses recherches portent sur la philosophie et l’épistémologie du design, la phénoménologie des techniques et des usages numériques, le design et les humanités numériques.

Directeur de création pour l'agence web DraftWeb proche de Montpellier, Patrick Chamayou est titulaire du Master Multimédia Interactif de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Free Lance de 2007 à 2010, il a occupé les postes de développeur, web designer et chef de projet, sur de nombreux sites d'entreprises. De par la nature même des sites qu'il gère, il est fortement sollicité sur les questions de visibilité des sites sur le réseau ou encore sur les stratégies d'acquisition de trafic. A ce titre il a acquis une expérience reconnue dans le domaine du référencement naturel.

Pierre GIOUX exerce la profession d’avocat depuis 1994 dans les domaines du droit de la propriété intellectuelle, des médias et de la communication, de l’Internet et du commerce électronique. Il possède une expérience spécifique, tant dans le domaine du conseil que du contentieux, en matière d’édition papier et électronique, de bandes dessinées, de production audiovisuelle, de jeux en ligne et de jeux de hasard, de production de jeux vidéo, de gestion et d’exploitation des droits dérivés d’œuvres graphiques ou audiovisuelles, d’exploitation des œuvres graphiques et photographiques, d’exploitation de fonds photographiques, du jeu de réflexion et du jeu de société, de photojournalisme, de gestion de collections d’œuvres d’art et de fonds appartenant à des musées, d’édition phonographique et de gestion de la représentation de l’image des personnes et des biens. Il a fondé en 2006 le cabinet Lexmedia, lequel est dédié au droit de la communication, des technologies avancées et de la propriété intellectuelle. Depuis plus de quinze ans, il assiste ses clients dans l’élaboration de productions audiovisuelles et multimédia, la réalisation de projets novateurs alliant médias traditionnels et les nouvelles technologies de l’information. Il intervient régulièrement dans la mise en œuvre de projets éditoriaux, la création de portails Internet dans les secteurs des loisirs et de la culture et la conduite de projets numériques à haute valeur ajoutée dans les secteurs de la culture, de la médecine et des biens et services. Il enseigne le droit de la propriété intellectuelle et des technologies avancées à l’Université de Paris I Sorbonne et à l’Ecole de l’Image des Gobelins. Il anime également régulièrement des formations professionnelles et des séminaires dans les domaines du droit de la presse, de la photographie et de la bande dessinée.

Silvia FILIPPINI FANTONI intervient au sein du Master 2 MMI afin de faire découvrir aux étudiants les nouvelles technologies mises en place dans les musées ainsi que les différentes méthodes de recherche et évaluation des publics dans le contexte des institutions culturelles ainsi que dans le domaine de la « usability ». Elle a travaillé sur des projets d’évaluation et de développement de projets multimédia entre autre au musée du Louvre, à la Cite des Sciences et de l’Industrie, au MET, à la Tate Modern, au British Museum, et au musée Getty de Los Angeles. Couramment, elle travaille en tant que responsable des évaluations et du développement des nouveaux produits multimédias au Musée d’Art d’Indianapolis. Silvia Filippini Fantoni a participé à plusieurs conférences internationales et séminaires (EVA, ICHIM, Museums and the Web) où elle a présenté les résultats de son travail et de son doctorat, résultats qui ont été aussi publiés dans des ouvrages et des revues spécialisés.

Travaillant dans le digital depuis plus de 12 ans, Sylvie Daumal est spécialiste du design d'expérience utilisateur et a publié le premier livre en français sur le sujet en juillet 2012, chez Eyrolles. Elle est la fondatrice d’UX Paris, communauté qui compte plus de 1000 membres, dont elle organise les conférences et les événements. Elle est aussi impliquée dans la communauté européenne (executive committee de l’EuroIA, Ambassadeur de l’UXCamp Europe pour la France). Elle est mentor UX & Design au Camping depuis 2010, et enseigne sa discipline au Celsa depuis 2004.

Enseignant dans plusieurs établissements, Gobelins, l'école de l'image, Greta, École multimédia. Coordinateur pédagogique de la licence CDNL, à Gobelins en collaboration avec l'université Paris 8. Auteurs de plusieurs ouvrages aux éditions Eyrolles, sur Director, QuickTime, la video pour le web, Dreamweaver. Auteur de DVD chez Elephorm : Dreamweaver CS4, CS5, CS6, HTML5/CSS3, Les WebApp. J'enseigne principalement les langages front. HTML, CSS, Javascript, jQuery ainsi que les outils de création graphiques Photoshop, Illustrator, Première. J'interviens également sur la conception et le suivi de projet.

Valéry FRISCH est dirigeant de sa propre agence de développement multimédia. Il fait face quotidiennement aux problématiques de ses clients en terme d'organisation de l'information et d'ergonomie de la navigation Web. Son approche fonctionnelle des métiers, dans la définition des besoins de ses clients, permet à ceux-ci de valider leurs business modèle et d'affiner leurs objectifs lors de leurs création de site. Pour ses principaux clients, il peut aussi mettre en place une stratégie globale de communication : newsletters, animation de réseaux sociaux... Ses secteurs d'interventions couvre un large champs : artistes, organismes de formation, salon de beauté, sites marchands, télévisions, organismes de développement durable. Vous pouvez consulter ses principales réalisations sur www.valactive.com. Il a validé sa passion des nouvelles technologies par un diplôme à l'école des Gobelins, école dans laquelle, il est maintenant intervenant réguliers depuis 3 ans, en particulier, il est en charge du recrutement des futurs diplômes et du suivi de projet de fin d'année. En 2012, il intervient auprès des étudiants du Master Multimédia Interactif de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne lors de sessions dédiées à la découverte et à l'utilisation des systèmes de gestion de contenu et plus particulièrement WordPress.

Après avoir obtenu un DUT en informatique puis une licence professionnelle en systèmes d’information et de communication sur internet à l’Université du Havre, Marc Bellêtre s’est orienté vers les métiers de l’image et du multimédia en poursuivant ses études à l’Université de Valenciennes en audiovisuel et médias numériques. Son parcours universitaire s’est achevé à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne après un Master 1 en arts et médias numériques et un Master 2 en multimédia interactif, où il interviendra dès l’année suivante dans le cadre du suivi des projets informatiques. Aujourd’hui, il poursuit sa carrière en tant que webdesigner indépendant. Il travaille principalement comme prestataire pour des agences digitales sur des missions d’intégration et de développement, et pour des société et particuliers faisant appel à ses services pour la réalisation de leurs sites web.  

Designer et maître de conférences à l'Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis (rattaché au laboratoire CALHISTE), David Bihanic appartient à cette nouvelle génération de professionnels du design dont l'originalité revient principalement à leurs parcours résolument transversaux. Diplômé en 2000 (DNSEP) de l'École Régionale des Beaux-Arts de Rennes, il poursuit ses études à l'Université de Rennes II (DEA) puis à l'Université de Paris I Panthéon-Sorbonne où il obtient en 2007 le grade de Docteur en Arts & Sciences de l'Art, option « Design » (une option dès lors nouvelle dans la sphère universitaire française, faisant officiellement de sa thèse de doctorat l'une des premières en la « matière »).   David Bihanic examine les nouveaux paradigmes de visualisation et de manipulation d'informations au sein de « grands systèmes », lesquels intègrent de larges ensembles/corpus de données. S'appuyant notamment sur une analyse des différentes organisations spatio-perceptives de l'information en milieu virtuel (composant autant de « visions expérientielles » du dialogue Homme-Système), cette étude entrevoit l'identification de nouvelles pistes et opportunités de conception de procédés, de techniques et d'outils d'exploration de données.   Fort aujourd'hui d'une solide expérience professionnelle (Artefacto, Le groupe Expansion, Thomson R&D, etc.), David Bihanic a acquis une parfaite maîtrise des techniques, des outils et des méthodologies dédiés à la conception. Auteur de nombreux articles scientifiques, ses recherches impliquent le design, la phénoménologie et l'esthétique et portent principalement sur l'étude des nouvelles interfaces utilisateur (cf. interfaces cartographiques, tangibles, adaptatives, relationnelles, etc.)

Après avoir obtenu son DNSEP en communication graphique aux Arts décoratifs de Strasbourg, Max Elbling oriente sa carrière professionnelle vers les milieux de la publicité et de la création graphique. Disposant également d’une certaine aisance avec les outils informatique, il prend en charge la même année l’enseignement des cours de Flash aux arts Décoratifs. Sa carrière se déroule majoritairement en free­lance et regroupe des projets aussi bien web que print ou motion. Il compte parmi ses clients des entreprises telles que Rougier &Plé, D8 ou la marque de montres Baumes et Mercier dont il sera le directeur artistique pendant une année. Max Elbling rejoint l’équipe pédagogique du multimédia Interactif du Panthéon Sorbonne en 2014.